ACTUALITÉS

Mars 2023

 

Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois

 Création 2019
À partir de 13 ans – Durée 1h 35

 

→ Le 21 mars 23 à L’Atelier Spectacle (28) à 20h30

→ Le 24 mars 23 à L’Espace Culturel du Château des Rochers (60) à 10h et 20h30

 

Un reportage sur la banlieue diffusé par une grande chaîne de télé fait sensation. Les comédiens mènent l’enquête à travers des personnages qu’ils incarnent, journalistes, témoins. Fiction et documentaire cohabitent pour nous mettre en prise directe avec le monde dans lequel nous vivons. Que dit ce sujet télé ? Qui l’a commandé ? Vérité ou manipulation ? Dans un dispositif technique astucieux, le spectacle démonte le mythe d’une certaine vision de la banlieue portée par les médias.

 » Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois s’attache à déconstruire le mythe médiatique de la banlieue véhiculé par la télévision (…) Le résultat est non seulement passionnant car extrêmement documenté et éclairant mais il vient nous toucher et nous bousculer en profondeur en replaçant l’humain au cœur même de sa recherche, ce qui en fait toute la moelle  » THÉÂTRE(S)

 » Une mise en scène travaillée et dynamique (…) les acteurs plongent le spectateur au cœur de la salle de rédaction d’une télévision nationale  » LA CROIX

Mise en scène David Farjon
Texte écriture collective dirigée par David Farjon
Assistant à la mise en scène Sylvain Fontimpe
Avec Samuel Cahu, Magali Chovet, David Farjon, Sylvain Fontimpe, Ydire Saïdi, Paule Schwoerer
Scénographe Léa Gadbois-Lamer
Création lumière Laurence Magnée
Directeur technique Jérémie Gaston-Raoul
Régie lumière Viviane Descreux

Production déléguée Théâtre Romain Rolland de Villejuif – Scène conventionnée
Coproduction Collectif 12 – Mantes-la-Jolie, Ecam – Espace Culturel André Malraux, Théâtre Paris-Villette – Scène contemporaine Jeunesse, Théâtre de Vanves – Scène conventionnée.
Soutiens ADAMI, DRAC Île-de-France, Conseil départemental du Val-de-Marne, Région Île-de-France, Spedidam, Ville de Villejuif.
Avec la participation artistique du Jeune théâtre national.


Dates passées :

Septembre 2022

 

Le monde de demain, quoiqu’il advienne nous appartient

(Création 2023)

Présentation de maquette ouverte aux professionnels

Le 30 septembre à 15H et 17H

Théâtre Romain Rolland

18 rue Eugène Varlin, 94800 Villejuif

 

La Cie Légendes Urbaines, continue à creuser un même sillon : explorer au théâtre la banlieue et ses mythologies. Ce prochain spectacle est à la fois une enquête et un hommage à la culture Hip-Hop. Au plateau, sont convoqués et interrogés les récits portés par cette contre-culture. Tout en réinventant leur théâtre « documenté », les comédiennes et les comédiens de la compagnie viennent puiser dans l’énergie du Hip-Hop pour ébranler leurs rapports au théâtre. C’est alors que se dessine en creux une utopie théâtrale… Et si, aux côtés des autres disciplines qui ont façonné cette culture (rap, danse et graffiti), s’inventait un théâtre Hip-Hop…

Écriture collective dirigée par David Farjon

Avec Samuel Cahu, Magali Chovet, Aurore Déon, David Farjon, Sylvain Fontimpe, Suzanne Llabador, Ydire Saïdi, Paule Schwoerer

Dispositif technique : Jérémie Gaston-Raoul  / Scénographie : Léa Gadbois-Lamer / Son : DJ Lowcut / Lumières : Benoît Laurent / Dramaturgie : Sylvain Fontimpe / Collaboration artistique : Anne-Laure Gofard

Production déléguée : Théâtre Romain Rolland scène conventionnée
Co-production : Scène nationale de Saint-Quentin-en-Yveline, Les Bords de Scènes – Grand Orly Seine Bièvre, Théâtre Jacques Carat de Cachan

Compagnie en résidence territoriale sur le Grand Orly Seine Bièvre (EPT 12)

La Compagnie Légendes Urbaines est conventionnée DRAC Île-de-France

Production en cours

 

Octobre 2022

 

Légendes Urbaines au Noyer Renard

Visite théâtralisée

Le 2 Octobre à 14H et 17H

Départ Espace Michelet

1 Rue Pierre Bérégovoy, 91200 Athis-Mons

Infos et résa ici

La compagnie Légendes Urbaines est allée à la rencontre des différents acteurs du Noyer-Renard (ceux qui y vivent, y travaillent, la traversent…) et a animé des ateliers pour y faire surgir les récits passés et présents de la vie de ce quartier. Ces paroles ont nourri la création de balades théâtralisées, sous la forme de visites guidées par les comédiens.

Réservation conseillée au 01 69 57 81 10 ou contact@lesbds.fr


Novembre 2022

Ce que je reproche le plus résolument à l’architecture française, c’est son manque de tendresse

Création 2016

À partir de 13 ans – Durée 35 min

Du 09 au 24 novembre 2022 – Théâtre Jacques Carat –

Représentations scolaires pour les lycéens du Lycée Polyvalent de Cachan

La compagnie Légendes Urbaines présente une forme légère et autonome techniquement adaptée du spectacle Ce que je reproche le plus résolument à l’architecture française, c’est son manque de tendresse pour les lycéens du Lycée Polyvalent de Cachan au Théâtre Jacques Carat Cachan.

Vous connaissez des grands ensembles dans votre ville ou dans les environs ?
Vous savez comment ils s’appellent ? Vous connaissez l’architecte qui les a conçu ? Vous vivez ou avez vécu dans ces grands ensembles ?

Quelle est la perception que vous en avez ? Que les gens en ont en général ?

Tout part de questions. Au début, avant même que le spectacle ne commence, se noue un échange informel avec les spectateurs. Une conversation s’installe autour de nos représentations collectives de ces espaces d’habitation qui ont façonné la géographie de nos villes. Les grands ensembles donc et leurs lots de clichés et d’images péjoratives parfois, mais aussi lieux de souvenirs nostalgiques et de sentiments d’appartenance très fort.

Texte écriture collective dirigée par David Farjon

Avec en alternance Paule Schwoerer et Sylvain Fontimpe ou Paule Schwoerer et David Farjon ou Sylvain Fontimpe et David Farjon  

Dispositif technique : Jérémie Gaston-Raoul

Pour plus d’informations sur ces représentations scolaires n’hésitez pas à envoyer un mail à Marine sur rp.cielegendesurbaines@gmail.com ou à David sur cie.legendesurb@gmail.com

Co-production : Théâtre de Vanves / Scène conventionnée pour la danse | Résidence au Théâtre de Vanves soutenue par la DRAC Île-de-France | Avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France Ministère de la Culture et de la Communication | Avec le soutien d’ARCADI Île-de-France | Avec le soutien du Studio-Théâtre de Vitry-sur-Seine | Coréalisations : Atelier du Plateau, Gare au Théâtre, MJC Mont-Mesly Rebérioux Créteil | Résidences de création : Studio-Théâtre de Vitry-sur-Seine, Atelier du Plateau, Théâtre Paris Villette, Collectif 12, MJC Mont-Mesly Rebérioux, Le Lieu – Cie Les Fugaces. Compagnie en résidence territoriale sur le Grand Orly Seine Bièvre (EPT 12)

La Compagnie Légendes Urbaines est conventionnée DRAC Île-de-France


Décembre 2022

 

Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois

 

 Création 2019
À partir de 13 ans – Durée 1h 35

 

Les 06 et 07 décembre 22 au Théâtre Le Bordeau (01)

Les 15 et 16 décembre 22 à L’Heure Bleue  (38)

 

Un reportage sur la banlieue diffusé par une grande chaîne de télé fait sensation. Les comédiens mènent l’enquête à travers des personnages qu’ils incarnent, journalistes, témoins. Fiction et documentaire cohabitent pour nous mettre en prise directe avec le monde dans lequel nous vivons. Que dit ce sujet télé ? Qui l’a commandé ? Vérité ou manipulation ? Dans un dispositif technique astucieux, le spectacle démonte le mythe d’une certaine vision de la banlieue portée par les médias.

 » Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois s’attache à déconstruire le mythe médiatique de la banlieue véhiculé par la télévision (…) Le résultat est non seulement passionnant car extrêmement documenté et éclairant mais il vient nous toucher et nous bousculer en profondeur en replaçant l’humain au cœur même de sa recherche, ce qui en fait toute la moelle  » THÉÂTRE(S)

 » Une mise en scène travaillée et dynamique (…) les acteurs plongent le spectateur au cœur de la salle de rédaction d’une télévision nationale  » LA CROIX

Texte écriture collective dirigée par David Farjon

Mise en scène David Farjon
Assistant à la mise en scène Sylvain Fontimpe
Avec Samuel Cahu, Magali Chovet, David Farjon, Sylvain Fontimpe, Ydire Saïdi, Paule Schwoerer
Scénographe Léa Gadbois-Lamer
Création lumière Laurence Magnée
Directeur technique Jérémie Gaston-Raoul
Régie lumière Viviane Descreux

Production déléguée Théâtre Romain Rolland de Villejuif – Scène conventionnée
Coproduction Collectif 12 – Mantes-la-Jolie, Ecam – Espace Culturel André Malraux, Théâtre Paris-Villette – Scène contemporaine Jeunesse, Théâtre de Vanves – Scène conventionnée.
Soutiens ADAMI, DRAC Île-de-France, Conseil départemental du Val-de-Marne, Région Île-de-France, Spedidam, Ville de Villejuif.
Avec la participation artistique du Jeune théâtre national.

Compagnie en résidence territoriale sur le Grand Orly Seine Bièvre (EPT 12)

La Compagnie Légendes Urbaines est conventionnée DRAC Île-de-France


Janvier 2023

Soirée HTC 

Hip-hop Théâtre Connexion

Vendredi 13 janvier 2023 à 20h30

Théâtre de Saint-Quentin en Yvelines

3 Pl.Georges Pompidou 78180 Montigny-le-Bretonneux

–> Gratuit sur réservation ici

© M Aumercier

HTC : 3 lettres pour imaginer la rencontre du théâtre et de la culture hip-hop sur le plateau du TSQY. Une soirée façon «Block Party» où se mêlent performances théâtrales, musicales, battles dansées et scène ouverte avec la participation des spectateurs. Rejoignez la Hip-hop Théâtre Connexion !

Fruit de la rencontre avec le chorégraphe Iffra Dia et des acteurs de la culture hip-hop à Saint-Quentin-en-Yvelines, la soirée HTC, imaginée par la compagnie Légendes Urbaines, puise son inspiration dans les block parties, ces fêtes de rues apparues dans les années 70 à New-York.
Proposant des performances d’artistes hip-hop de SQY, la soirée permet aussi aux spectateurs qui le souhaitent de venir chanter, scander, danser, jouer sur le plateau du Théâtre !
Une soirée festive et participative à la découverte de toutes les disciplines de la culture hip-hop !

Compagnie Légendes Urbaines avec la complicité d’Iffra Dia


Le monde de demain, quoiqu’il advienne nous appartient

Résidence à Ablon-sur-Seine – Les Bords de Scènes

Espace culturel Alain-Poher – 7 avenue Auguste-Duru 94480 Ablon-sur-Seine

 18 au 25 janvier 2023

 

La Cie Légendes Urbaines, continue à creuser un même sillon : explorer au théâtre la banlieue et ses mythologies. Ce prochain spectacle est à la fois une enquête et un hommage à la culture Hip-Hop. Au plateau, sont convoqués et interrogés les récits portés par cette contre-culture. Tout en réinventant leur théâtre « documenté », les comédiennes et les comédiens de la compagnie viennent puiser dans l’énergie du Hip-Hop pour ébranler leurs rapports au théâtre. C’est alors que se dessine en creux une utopie théâtrale… Et si, aux côtés des autres disciplines qui ont façonné cette culture (rap, danse et graffiti), s’inventait un théâtre Hip-Hop…

Écriture collective dirigée par David Farjon

Avec Samuel Cahu, Magali Chovet, Aurore Déon, David Farjon, Sylvain Fontimpe, Suzanne Llabador, Ydire Saïdi, Paule Schwoerer

Dispositif technique : Jérémie Gaston-Raoul  / Scénographie : Léa Gadbois-Lamer / Son : DJ Lowcut / Lumières : Benoît Laurent / Dramaturgie : Sylvain Fontimpe / Collaboration artistique : Anne-Laure Gofard

Production déléguée : Théâtre Romain Rolland scène conventionnée
Co-production : Scène nationale de Saint-Quentin-en-Yveline, Les Bords de Scènes – Grand Orly Seine Bièvre, Théâtre Jacques Carat de Cachan

Compagnie en résidence territoriale sur le Grand Orly Seine Bièvre (EPT 12)

La Compagnie Légendes Urbaines est conventionnée DRAC Île-de-France

 

Ce que je reproche le plus résolument à l’architecture française, c’est son manque de tendresse

Création 2016

Samedi 28 Janvier 2023 à 15h

 Bibliothèque centrale de Cachan*

Durée 1h30 – Gratuit – Dès 15 ans
Réservation conseillée : en ligne sur bibliotheque.ville-cachan.fr  ou au 01.49.69.61.60
 
*Bibliothèque centrale de Cachan : 11 rue Camille-Desmoulins, 94230 Cachan. Accessible en RER B : Arcueil Cachan ou Bus : 162, 184, 187, Valouette (arrêt Mairie de Cachan).

 

La compagnie, en résidence sur le territoire, y donne sa vision des grands ensembles qui se sont élevés dans les paysages urbains. Mais plutôt que de refaire l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme, les trois acteurs livrent sur scène leurs territoires imaginaires.

Vous connaissez des grands ensembles dans votre ville ou dans les environs ?
Vous savez comment ils s’appellent ? Vous connaissez l’architecte qui les a conçu ? Vous vivez ou avez vécu dans ces grands ensembles ?

Quelle est la perception que vous en avez ? Que les gens en ont en général ?

Tout part de questions. Au début, avant même que le spectacle ne commence, se noue un échange informel avec les spectateurs. Une conversation s’installe autour de nos représentations collectives de ces espaces d’habitation qui ont façonné la géographie de nos villes. Les grands ensembles donc et leurs lots de clichés et d’images péjoratives parfois, mais aussi lieux de souvenirs nostalgiques et de sentiments d’appartenance très fort.

Texte écriture collective dirigée par David Farjon

Avec Paule Schwoerer, Sylvain Fontimpe et David Farjon

Dispositif technique : Jérémie Gaston-Raoul